Réflections théologiques

Un autre regard sur l'actualité profane et  religieuse.

 

 

 

 La vraie religion n'est pas affaire de forme extérieure ni de conformité à un rituel établie. C'est une affaire de coeur .

 

La genèse de mon expérience "irrationnelle" qui a fait naître en moi la foi n'est pas le résultat d'un long conditionnement parental ou religieux durant mon enfance mais le fruit d'une rencontre.

 

Dans un premier temps, aucun écho à mon intelligence mais à mon coeur, j'en conclus même après 41 ans que c'est la dimension du coeur qui est directement touchée lors de cette rencontre "mystique", c'est la raison de la photo avec sa citation sur ma page d'accueil.

 

Dans un deuxième temps, mon intelligence va intervenir pour "expliciter" cette rencontre pour une compréhention rationnelle et ce par une lecture de la bible qui contient des clés qui valide celle-ci.

 

Quand le Messie cite Deutéronome 6: 5: "Tu aimeras donc l'Eternel ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta force". Dans l'Evangile de Marc 12:30 il ajoutera: "De toute ta pensée".

 

Une foi réelle ne méprise ni ne néglige la pensée comme certains le suppose, " par nature la pensée serait irréligieuse et la foi irrationnelle"?

 

Choisir l'option de la liberté de croire hors d'un cadre traditionnel est un choix "couteux", c'est pourquoi naturellement beaucoup cherchent des tuteurs et des règles sur lesquelles s'appuyer cela les dispense de réfléchir par eux-même et les déresponsabilise mais au prix de leur liberté dont le Messie nous a justement libérés.

 

Sur une longue durée, les dogmes ont étouffé le souffle de vie et de liberté de L'Evangile.

Mes enseignements et réflexions dans ce blog ont pour but de vous émanciper des dogmes et de reprendre le chemin de la liberté ou le Messie nous attend en reprenant le terreau de ses enseignements en les revisitant par nous même, cette relecture donnera un nouveau sens à votre vie.

 

Je vous pose une question: "  pour un croyant, le plus important est-il de se référer à une religion ou de se référer au message du Messie"?

 

Un bon exemple de vie dans la bienveillance et le respect de l'autre , vaut mieux que tous les discours préparés et que toutes les platitudes débitées sans inspiration.

 

Mes réflexions vont je l'espère vous ouvrir un espace de liberté, même si le message du Messie a été trahi au cours des siècles, son message est digne d'acceptation, il contient une liberté incroyable que lui même a démontrée par son approche des autres.

 

Face à l'athéisme qui progresse nous devons avoir une foi sans cesse en éveil et nous préservé de faire de Dieu une idole à notre image, les mouvements évangéliques font trop "d'anthropomorphisme" en voulant inverser les choses.

 

Pour moi la liberté de pensée n'est pas une utopie car elle est une liberté de conscience inviolable, et elle est en chacun de nous.

 

Elle nous donne la force de penser en nous exprimant ouvertement sans pour autant mutilé la liberté des autres. Le signe majeur d'un "libre-penseur" ou "électron libre" est la tolérance et non le dénigrement des religions ou de ses représentants.

 

Mon action est une lutte contre les faux enseignements et l'obscurantisme , c'est une lutte spirituelle et non charnelle. Je ne suis pas une nouveauté, il y a toujours eu des "libres penseurs", mais on les qualifait d'une autre maniére : "incrédules", "incroyants", "païens" et même lorsqu'ils croyaient en un Dieu comme ce fut le cas pour l'Espagnol naturalisé Français, "Michel Servet" condamné au bûcher dans la ville de Jean Calvin , ( Genève ) .

 

Le protestantisme ne croyait plus à certains dogmes catholiques, et malgré leur slogan "sola sriptura" ils étaient encore loin de la liberté de pensée et de tolérance, Calvin fit exécuter la décision papale.

 

A l'an 408, une loi en France interdit toutes discussions religieuses, au moyen âge les libres penseurs sont poursuivis et brûlés vif par la supposer "grande et unique Eglise".

Le philosophe Socrate qui poussait la jeunesse à la réflexion personnelle sera condamné à mort, on peut ajouter Galilée qui dut se renier sur sa découverte de la rotation de la terre.

 

Ce blog à 7 ans d'existence pour 1350 000 de lectures dans plusieurs pays, j'encourage vos réactions sur mon adresse : albors@cegetel.net, je désactive les réactions publiques car je n'aime pas le "couvert de l'anonymat".

 

Merci pour votre compréhension et bonne lecture.