Alarmiste réaliste ou alarmiste irréaliste  ?

 

C'est mon premier article de l'année en cours , mon envie d'écrire n'a pas disparu mais plutôt mon courage à une époque où il est très difficile d'être entendu .

Le courage est un muscle comme les autres, il faut l'exercer de temps en temps pour ne pas en perdre l'usage.

Pour Jean Jaurès  , le courage c'est de comprendre sa propre vie, d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel, c'est aussi de chercher la vérité et de la dire .

Depuis 1979, je n'ai jamais sacrifié mon idéal et ma foi pour être dans l'air du temps , celle-ci doit être libre, affaire de conviction et de conscience sans quoi elle perd sa force .

Friedrich Nietzsche dit  : «  veux-tu avoir la vie facile  . Reste toujours près du troupeau, et oublies-toi en lui ".

Abraham Lincoln a dit que le silence devient péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation  ; et, d'un homme, il fait un lâche.

Dans c'est article je tire la sonnette d'alarme.

On nous supprime insidieusement notre accès à la santé, à une alimentation saine, à l'éducation dont le but est de faire de nous des citoyens actifs et responsables, d'avoir accès à une vraie information avec des débats de fond . L'envolée des prix sur les produits alimentaires de première nécessité , la baisse des retraites, la débilité des programmes de télévision sont elles les prémisses d'une société en perdition  ?

 

 

Certains disent, qu'on est trop nombreux sur la planète et ceci pour justifier la pauvreté et la précarité, beaucoup sont exclus du droit de vivre dignement, ils sont condamnés à une mort lente et discrète par la misère et poussaient aux suicides.

 

L’Europe n'est pas une nation homogène mais une civilisation hétérogène qui s'est construite avec de vrais valeurs irritées du message du Messie Jésus, la «  grande représentante de ce message  » à dévier de sa mission première pour s'intéressait au pouvoir temporel et ainsi trahi le message central du Messie .

 

Son rejet a donné naissance au laïcisme.. L'erreur de la religion chrétienne c'est d'attendre passivement le retour du Messie sans prendre conscience que son esprit est déjà parmi nous et en conséquence nous donne la force de fonder une société sur le socle de la liberté de l'égalité et de la fraternité.

 

Si vous avez lu certains de mes articles, vous avez compris que nous devons retrouver notre capacité de réfléchir afin de discerner le vrai du faux et nous libérer d'un futur esclavage que nous préparent des oligarques ploutocrates .

 

Et si «  Satan-isme  », «  athéi-isme  », «  libéra-isme  », tous ses mots qui se composent ainsi ne sont en fait qu'un seul et même mot, le «  nihilisme  » qu'on appelle le modernisme ou encore le progressisme qui malgré sa minorité arrive à imposer ses idées à la majorité avec l’appui d'individus occultes qui possède des moyens énormes .

 

 

 

L'expérience de la grenouille.

 

 

Dans un récipient rempli d'eau froide une grenouille nage, ce récipient vous le mettez sous un feu doux, dans un premier temps la grenouille ne va pas réagir, c'est même plutôt agréable .

 

Mais voilà que l'eau devient plus chaude, la grenouille doit réagir et sauter hors de cette eau devenue trop chaude , et bien non elle ne s'affole pas, cette monté de température va l'affaiblir et cela jusqu'à sa mort, pourquoi  ?

 

Par-ce-que le processus est très lent la grenouille perd sa capacité de réaction, de même lorsque des changements négatifs détruisent lentement le socle de nos valeurs, cela nous échappe et en conséquence ne suscite aucune réaction et aucune opposition ni révolte.

 

Tout comme la grenouille, nous nous réveillons trop tard  ! Les banquiers pour pérennisaient leur pouvoir et voir leurs plans se réalisaient achète des politiciens qu'il manipule, des grands médias pour mieux contrôler les esprits et ainsi nous convaincre que nos dirigeants prennent les bonnes décisions et qu'ils défendent nos intérêts, ils prennent également le contrôle du système d'éducation afin que les futurs adultes en devenir cesse de réfléchir à un âge précoce.

 

Paul Valéry a dit  : la politique consiste dans la volonté de conquête et de conservation du pouvoir  ; elle exige, par conséquent, une action de contrainte ou d'illusion sur les esprits, qui sont la matière de tout pouvoir.

 

Une propagande à grande échelle tende à nous convaincre que la croyance, le nationalisme et le modèle familial millénaire sont totalement démodés, la république remplace la religion et ils veillent à ce que nous ayons aucune référence spirituelle qui pourrait interférer avec leurs diktats.

 

 

 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL  .

 

 

La destruction des états- nation sont dans leur feuille de route pour nous convaincre de la mise en place d'une gouvernance mondiale pour vivre dans la paix, mais leur conception de la paix c'est l'esclavage des esprits, la fin d'une démocratie directe et également celle de la libre expression.

 

Dans son livre 1984 George Orwell écrit  : la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force .

 

Ils envisagent de mettre en place une religion unique pour mieux la contrôler, le Pape actuel n'est pas contre cette éventualité:

 

  » le nouvel ordre mondial est la sainte unité« Jean-Paul II en 1987 pendant un voyage en Amérique . Paul VI appelait déjà en 1970 à l'établissement d'un nouvel ordre mondial  : l'Église catholique appelle tous ses fils à entreprendre avec tous les hommes de bonne volonté, de toutes races et de toutes nations, cette croisade pacifique pour le salut de l'homme . C'est-à-dire  ?

 

L'émergence d'une communauté mondiale unie et fraternelle... ( Sydney, le 3 décembre 1970) .

 

Cela peut vous paraître un beau projet, mais de mon point de vue , cela peut conduire aussi bien à un syncrétisme destructeur des identités qu'à des disputes fondamentalistes .

 

Dans un premier temps, elles ont conduit à un dialogue dit œcuménique inter religieux, je ne suis pas opposé à cela, mais par contre , si la finalité c'est la mise en place d'une religion unique , alors je m'oppose à ce mythe d'une religion unique mondiale.

 

C'est dans une fidélité au message du Messie que chaque croyant peut avoir une quête universelle bénéfique à tous, mais pour cela il faut se libérer des systèmes religieux qui nous divisent et nous opposent les uns aux autres, le message du Messie détient un pouvoir rassembleur qui évite les fractures entre personnes.

 

Jésus donne une indication sur ceux qu'il considérera comme ses disciples, toutes les Églises chrétiennes sont concernées  .

 

C'est à ceci que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres, ( Jean 13: 35) .

 

L'histoire passée et présente fait la démonstration du contraire, ceci explique le nombre des septiques dans le monde , le rôle de chaque disciple du Messie Jésus et l'annonce d'un salut universel y compris ceux qui appartiennent à d'autres traditions religieuses .

 

Nous confondons l'universalité du message de la croix avec l'institution religieuse historique, il faut maintenir une distance entre la foi qui vient d'en haut, avec cette institution dominante qui s'enferme dans des enseignements réducteurs et hypothétiques .

 

Le pape actuel est un progressiste qui fait des commentaires qui dénature le message des évangiles. Pour faire simple le nouvel ordre mondial est une nouvelle tour de Babel  :

 

Allons, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet atteigne le ciel  ; faisons-nous un établissement durable . ( Genèse 11: 4) .

 

Ce projet dicté par le roi Nimrod est un acte d'orgueil envers le Créateur, une totale émancipation, construire sa propre identité non pour être seulement l'égal du Créateur mais aussi pour l'ignorer totalement, ce projet recyclé mais jamais réellement abandonné est aujourd'hui élaboré dans les loges maçonniques du rite Écossais .

 

Beaucoup de franc-maçon ignore ce projet connu seulement par quelqu'un ayant atteint un grade suffisant, c'est pourquoi des francs maçons tournent en ridicule ceux qui les accusent d'un tel projet, ils sont à la fois ignorants et sincères, ils servent la cause du secret sans le savoir.

 

Cependant ils ne sont pas les seuls à vouloir l'accomplissement d'un nouvel ordre mondial, on trouve des hauts dirigeants politiques, des organisations tels que  : le groupe Bilderberg, la commission trilatérale, le C.F.R, ou le club de Rome, des sociétés secrètes tels que le Bohémian Club, les Illuminati de Bavière, les francs-maçons, des sectes et des religions gnostiques tels que les Jésuites, le mouvement New Age, tous réfléchissent à leur manière et s'activent pour que ce grand plan se réalise.

 

Nimrod a été le premier à vouloir créer un nouvel ordre, on peut également mentionner Alexandre le grand et Hitler. Au XX siècle le président des États-Unis Woodro Wilson, ( 1856-1924) et également Winston Churchill utilisèrent ce terme pour justifier une nouvelle pensée politique mondiale pour un équilibre des forces de l'après-guerre, L'ONU et L'OTAN seront créés.

 

Pour les partisans du nouvel ordre mondial l'enseignement des évangiles doit s'adapter au nouveau monde, jusqu'au Vatican 2 c'était le contraire, l’Église catholique a renoncé à faire des enseignements du Christ la seule norme .

 

L'ONU, L'UE, le FMI, l’œcuménisme et la banque mondiale et ses collecteurs d’intérêt font la loi dans le monde  , leur objectif est de détruire l'identité nationale et bien sûr d'exclure toute idée de Dieu dans l'esprit des masses.

 

Une masse sans repère moral, sans croyance est plus facile à contrôler, la menace terroriste est un excellent prétexte pour justifier un arsenal de mesure sécuritaire dont le principal effet est la répression .

 

Il façonne une civilisation factice subjuguée par l'argent, le sexe et la surconsommation, condamné à l'autodestruction .

 

Quand il s'agit d'argent, tout le monde est de la même religion, notre pays, tout comme ses supposées élites n’ont foi qu'en eux, ils veulent une société libertaire et sans interdit.

 

Les plus riches font la pluie et le beau temps , bien que le beau temps se soit plutôt rare, ils se rassasient de leur richesse et rejettent la culture aux orties, ce n'est pas seulement une crise sociale mais également morale, culturelle et idéologique.

 

Voltaire disait  : quoiqu'il y ait beaucoup de livres, croyez-moi, peu de gens lisent  ; et parmi ceux qui lisent, il y a beaucoup qui ne se sert que de leurs yeux .

 

C'est la raison pour laquelle ils n'ont plus de pensée personnelle et encore moins de capacités à raisonner par eux-mêmes, la conséquence de cela, c'est que nous sommes manipulables, cela je le constate même dans les milieux religieux d'aujourd'hui .

 

Certains disent qu'il faut faire disparaître le religieux mais attention cela sera pire, une grande majorité serait dans les désarrois s'il devait affronter l’existence sans ce secours, pour moi il ne faut pas plus «  de religion mais du mieux religieux  ».

 

Une autre caractéristique de notre époque c'est que c'est tabou de dire la vérité même la plus simple ou la plus évidente .

 

L'écrivain, journaliste littéraire français Maurice Martin du Gard écrive  : «  La pire des  décadences n'est point celle qui naît d'un excès de raffinement dans une élite, mais de vulgarité et de la méchanceté générale.  » l'ignorance des croyants exploitait .

 

Dans l'Ancien Testament un texte dit  : «  mon peuple est détruit faute de connaissance  » ( Osée 4: 6) .

 

L'ignorance mène souvent à l'égarement, s'instruire s'est se protéger , c'est connaître ses droits et devoirs , l'inculture est la mère de l'ignorance .

 

Il y a une analogie entre les dirigeants politiques et les supposés pasteurs des mouvements évangéliques,( les alimentaires du ministère) , sous prétexte d'une plus grande connaissance certain prenne autorité sur les chrétiens et les détourne sciemment ou pas de la vérité simple pour mieux les dominer.

 

Ils séduisent par de vains discours tels que l'obligation de la dîme, ( 10% de ses revenus), ils assurent ainsi leur propre sécurité financière , il y a parfois une confiance aveugle chez certains chrétiens fragiles et donc faciles à culpabiliser .

 

Tenez-vous donc fermes dans la liberté, dont Christ vous a rendus libres, et ne vous remettez pas de nouveau sous le joug de la servitude. ( Épître aux Galates 5: 1) .

 

Je vous pose la question  : êtes-vous réellement libre ou encore esclave de traditions humaines? Un texte du livre des proverbes dit  :

 

faute de révélation prophétique, le peuple s'abandonne au désordre  . ( Prov 29  : 18).

 

Dieu nous transmet quelquefois par la bouche d'homme des directives pour avoir ici-bas une meilleure vie , seulement on n'entend pas on n'en fait qu'à sa tête et alors on a une vie désordonnée, chacun suit sa propre voie avec plus au moins de conviction, certains trouvent refuge dans la religion et tente d'oublier leurs problèmes .

 

En 1979, j'ai appris très vite que pour soigner mes blessures, je devais avoir le courage de les regarder en face et que dans cette lutte Dieu serait avec moi et c'est cela qui va faire la différence, pas un seul moment je me suis considéré comme un religieux mais comme un homme libre.

 

Nelson Mandela disait  : l'honnêteté, la sincérité, la simplicité, l'humilité, la générosité, l'absence de vanité, la capacité à servir les autres, qualités à la portée de toutes les âmes sont les véritables fondations de notre vie spirituelle.

 

Le Messie n'a pas proposé autre chose que cela . Ce qui m'attriste, ce n'est pas l’oppression qu'exercent les méchants sur leur semblable, c'est surtout l'indifférence de ceux qui se proclame bon, le mal ne demande que ça, qu'ils ne fassent rien .

 

C'est là que le silence devient une faute grave car il prend la place qui revient à la protestation et fait de nous des égoïstes .

 

Le danger du Liciféranisme. La partie qui me concerne est celle qui menace ma foi , la légitimité imposée d'une seule religion mondiale dont la pierre angulaire est Lucifer qui pour certains n'a rien à voir avec Satan, le Luciféranisme est une croyance à un être hyper intelligent qui a pour but de libérer l'humanité de la tiranie du Dieu Un .

 

L'union de toutes les religions, une partie du christianisme succomberont sous le nouvel ordre religieux mondial, le projet étant d’unir les religions du monde dans une seule religion luciférienne.

 

Il faut savoir que ce terme Lucifer n'est pas dans la bible, il fait son apparition dans la vulgate, version latine de la Bible traduite par Jérôme de Stridon entre 390 et 405 après Jésus-Christ  .

 

Pour la vulgate Lucifer signifierait «  porteur de lumière  », lux qui signifie lumière et ferre qui signifie «  porter  », le terme hébreu est «  Hélèl  », ( évocateur de lumière) qui est traduit ci dessous par le terme «  astre brillant  », que la vulgate identifie à Lucifer, un être divin chassé du ciel  ?

 

Comme tu es tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore  ! Comme tu as été renversé jusqu'à terre , dompteur de nation  ! Tu disais en ton cœur . «  Je monterai au ciel  ; au-dessus des étoiles de Dieu, j'érigerai mon trône  ; je m'assiérai sur la montagne du rendez-vous ( des dieux),dans les profondeurs du Nord  . ( Isaïe 14  : 12-13), texte hébraïque d'après la version massorétique.

 

Pour certaines exégèses dans ce texte il s'agirait du roi de Babylone tous comme le texte Ézéchiel 28 qui s'adresse au prince de Tyr cependant l'énoncé des incidents est très difficile à appliquer à deux êtres de chair et de sang  ?

 

Certains désignent Lucifer comme la planète Vénus, d'autres s'informe dans le livre apocryphe D’Hénoch qui parle de mauvais anges qui se sont révoltés. Jésus fait une remarque surprenante  :

 

«  je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair  », ( Luc 10: 19) .

 

Posons-nous la question, y a-t-il une rivalité entre Lucifer présenté comme une étoile lumineuse et l'étoile de la nativité qui annonce la naissance du Messie  ?

 

Lucifer ou Satan sont pour moi une seule entité, mais certains enseignements ésotériques assimile celui-ci à Jésus, en effet ils considèrent Lucifer comme un héros qui a rejeté et refusé de vivre sous le contrôle de Dieu .

 

Le texte d'Apocalypse 22 au verset 16 décrit Jésus comme l'étoile brillante du matin et le texte d’Isaïe 14  : 12 parle d'un astre brillant qu'il assimile à Lucifer, donc pour eux Jésus est également un porteur de lumière , ils disent que le Dieu que Jésus appelle son Père n'est pas le même Dieu des hébreux , L'histoire de la chute est perçu par certains comme une émancipation, une libération .

 

Cette nouvelle religion mondiale qui ne dit pas son nom trouvera de nombreux adeptes qui déjà rejette toute forme de verticalité, leurs leaders considèrent l'horizontalité comme synonyme de pouvoir immédiat, c'est une des principales caractéristiques du Luciféranisme .

 

Bien entendu elle se représentera au grand public comme une religion progressiste ou peu de choses seront interdites, des textes de la Bible seront jugés obsolètes , certains passages seront même supprimés.

 

La caractéristique du luciféranisme c'est le pouvoir et une domination absolue des humains, c'est de pervertir le message du véritable Messie, c'est cette ambition qui a provoqué sa chute dans le monde spirituel, il fait croire à certains «  oligarques  » qu'ils comprennent le véritable savoir ésotérique et qu'ils appartiennent à une élite éclairée, toute la différence avec le savoir des Évangiles qui est accessible à tous.

 

Le problème c'est que Lucifer ou Satan est un menteur, un manipulateur et un usurpateur, aucun humain n'a de prise sur lui, pour détruire notre bien-être il a besoin d'agents fait de chair et de sang qui nous pourrit la vie, ce qui fait dire à certains, l'enfer est ici-bas, alors que pour ses oligarques ce monde est un paradis, ils sont dieu .

 

Lucifer ou Satan tire avantage de la grande faiblesse des humains, l'illusion du pouvoir par l'argent et une idéologie mortifère dont il pense être les seuls acteurs et bénéficiaires, cela est vrai à cour terme après quoi viens l'heure de rendre des comptes, au même titre que tous les autres humains .

 

leurs orgueils démesuraient précède leur chute, Satan reste Satan et eux des humains comme les autres .

 

 

 

Conclusion

 

 

 

Vous l'avez peut être compris celui qui tire les ficelles n'est pas un homme hors norme, tous ses oligarques ont un dénominateur commun  : initiation, culte du secret et doctrine ésotérique .

 

Ils veulent fonder un état non sur la solidité des vertus, mais sur l'impunité des vices, la plupart de ses dirigeants sont des pervers, des psychopathes parce-qu'ils sont comme celui qui les guides .

 

Certains dans mon entourage me parle de leur difficulté économique et souvent je leur réponds, que nous devons faire des efforts pour nous libérer de la surconsommation en vivant selon nos moyens, à nous discipliner afin que l'argent soit une préoccupation mineure .

 

Il y a une émergence de la conscience de notre dépendance économique et d'une perte des valeurs qui toutes se fondent dans une seule  : le tout argent.

 

Il ne faut pas oublier que l'argent n'est rien d'autre qu'un bout de papier auquel on a donné une valeur d'échange, il est nécessaire que chacun puisse se nourrir, se loger et s'habiller, une société qui ne rémunère pas suffisamment le travail provoque des tensions sociales .

 

Abraham Lincoln disait que le capital est seulement le fruit du travail et il n'aurait jamais existé si le travail n'avait tout d’abord pas existé.

 

La thématique du «  nouvel ordre mondial  » n'est pas une obsession pour moi, je ne stocke pas de la nourriture et je ne possède pas d'arme, ce n'est pas ma peau que je veux sauver mais mon âme .

 

Le Messie a dit  : Ne craignez point ceux qui ôtent la vie du corps, et qui ne peuvent faire mourir l'âme  ; mais craignez plutôt celui qui peut faire périr et l'âme et le corps dans la géhenne. ( Matthieu 10  : 28) .

 

J'essaye d'établir un équilibre entre le sacré, ( ma foi ) et le profane, la société dans laquelle je vis, pour y parvenir je me concentre sur tous ce qui m'inspire et élève mon âme, la beauté, la bienveillance, et la paix.

 

Sans trop d'efforts je suis ce que je pense et cela se manifeste naturellement par mes actes, des mystiques disent que le bonheur est à l'intérieur et ils ont raison.

 

L'acte le plus élevé de notre liberté acquise par le Messie c'est l’accueil de l'autre et non de le dominer. Il est impossible d'être heureux sans aimer l'autre, cette impossibilité d'aimer l'autre est une indication de notre mal-être .

 

Des courants de pensée ont depuis des années cherchées à détruire en nous toute recherche spirituelle, pour faire de nous des consommateurs boulimiques, ils ont inversé les valeurs prioritaires et nous ont transformés en citoyen individualiste jamais rassasier, toujours en quête d'autres choses.

 

Le poète dramaturge T.  S. Éliot a dit  : la culture moderne se compose essentiellement des reflets de notre propre dégénérescence, un «  désert de miroir  », «  Wilderness of mirror  » où l'on se perd à jamais.

 

Sachez que le Messie Jésus s'identifie à tous, en particulier à ceux qui sont méprisés des autres au regard de leur mauvaise situation sociale, cela concerne aussi ceux qui souffrent psychiquement ou qui luttent avec une addiction , la république, l'état-providence sont des chimères de plus dans l'histoire humaine .

 

L'intervention divine dans une vie, ce n'est pas l’arbitraire du Dieu Un, mais la foi du bénéficiaire, il est dommage que cette foi s'exprime après de terribles épreuves, nous en appelons à Dieu souvent en dernier recours .

 

Si des mouvements religieux proposent des solutions dignes de confiance, les intégristes eux les imposent.

 

Il serait faux de ma part de considérer que le fondamentalisme se définirait comme une mauvaise vision absolue du fonctionnement du monde et que cela ne concerne que la religion.

 

Que dire du modèle capitaliste, de l'écologie, des végétariens, du libéralisme, ne sont-ils pas sectaires  ?

 

L'intégrisme est une croyance absolue, un dogme intangible que personne ne doit remettre en question , et si on l'estime extrême, on nous l'impose .

 

Les positions dites laïques peuvent être aussi être extrêmes, aujourd'hui pour la majorité des chrétiens français, les institutions religieuses sont perçues comme une culture et une tradition, ils sont souvent en désaccord avec les dogmes et les règles, le catholicisme devient une coquille vide et certains ont déjà pris leurs distances.

 

Ce qui est surprenant c'est que le terme religion vient du latin «  religaré  », donc ce qui nous relie et pourtant depuis la nuit des temps elles n'ont cessait de construire des murs entre les peuples, le Messie lui propose d'abattre ses murs pour laisser passer son souffle, c'est une contradiction toujours malheureusement d'actualité .

 

La crise actuelle dans notre pays est le résultat d'une absence de repères et d'espoir, le consumérisme sans limite et notre comportement individualiste on fait de nous des personnes qui contemplent leur nombril , nous avons créé le vide et pour comblé celui-ci et ce sentiment désagréable d'inutilité on cherche des amis virtuels sur les réseaux sociaux .

 

L'Abbé Pierre disait  que nous avons autant besoin de raison de vivre que de quoi vivre .

Jean-Jacques Albors

Vous pouvez réagir à cet article en m'envoyant votre réaction en cliquant ici. ;)

Les commentaires sont fermés.