La stimulation de l'étude de la Bible

 

 

L’étude de la bible est une stimulation pour ceux dont la foi est une certitude, associer à  une étude sérieuse elle est un savoir, une telle foi ne se perd pas facilement.

 
Notre nation et notre culture traversent une crise morale majeure, cette génération semble se précipiter à toute allure dans une décadence sans précédent dans l’histoire de l’humanité. L’apport des sciences sociales, les efforts d’éducation, les lois protectrices sont sans effet ! 
 
On ne pourra jamais voter une loi qui soit capable de transformer le cœur d’une personne pour la rendre meilleure, tous les efforts pour mieux vivre ensemble on échoué. De nombreuses nations, tout au long de l’histoire, ont été déstabilisées d’autre détruites par le virus de l’immoralité, de la violence et de l’injustice sociale et politique ! 
 
Posons-nous une question ce matin : est-ce les sociétés seules qui sont responsables de ce désordre ? 
Par société j’entends le monde séculier ! Non, mille fois non ! La faute en revient également aux citoyens chrétiens, à leur foyer commun l’Eglise ! 
L’Eglise doit être sur terre le miroir de Dieu, elle exprime la voix morale de Dieu., L’Eglise qui ne doit parler que d’une seule voix, proposent plusieurs voies confuses, mal tracées, sa lumière ne brille plus, et il n’y a plus de sel dans son message ! Elle est malade, comme les sociétés séculières ! 
 
Aujourd’hui, la plupart des sermons que nous entendons sont plus proche du « one man show » que de la Bible ! 
Ces nouvelles formes de prédication amusent, avec leurs plaisanteries, mais elles produisent peu d’effet durable dans la vie des autiteurs !
Les orientaux disent : Quand tu bois de l’eau, penses à la source ! 
 
Cette génération a réellement faim d’authenticité, que seule la révélation du Christ ressuscité peu satisfaire ! 
 
 
Mon enseignement de ce soir est une question : comment en sommes nous arrivé là ? 
 
 
Faisons un retour en arrière, pour mieux comprendre notre situation d’aujourd’hui, comme d’habitude je me réfère essentiellement à la bible et à des sources historiques. Il y à des similitudes dans le livre des Juges, avec l’histoire de l’église : 
 
Même cycle de fautes, de déclin, de défaites, de prières désespérées en vue du secours divin, et finalement la puissante intervention de Dieu caractérisé par des réveils, depuis la réforme jusqu’au début du 20°siècle, 1727, 1792, 1830, 1857, 1882 et 1904. Dernier réveil en date 1904, rue Azuza qui arrive en France avant et après la guerre de 39 45 
avec le missionnaire anglais Douglas Scott. 
 
Aucun réveil ne s’est pérennisé, dans le livre des juges ses réveils sont conduits par des hommes et une femme qu’on appelle les juges, ils sont au nombre de douze, le livre raconte en détail l’histoire de six d’entre eux ! Si je devais résumer le livre des juges avec un seul mot, je choisirai celui « inconstance », le cœur de l’homme d’hier ressemble étrangement au cœur de l’homme d’aujourd’hui ! 
 
Il est écris : En ce temps là il n’y avais point de roi en Israël, chacun faisait ce qui lui semblait bon ! Les pères n’avaient pas enseigné les enfants, cette génération ne connaissait pas Dieu ! Ni les œuvres qu’il avait faites pour Israël ! L’ignorance conduit à l’anarchie et à une impasse ! Ils servaient de faux dieux ! Les dieux des peuples qui les environnaient que leur père n’avaient pas chassé contrairement à l’ordre Dieu ! 
 
Le livre des juges se divise en trois parties : 
 
Du chapitre 1 à 3, l’état d’un peuple sans Dieu. 
 
Du chapitre 4 à 16, les hommes que Dieu suscite. 
 
Du chapitre 17 à 21, la corruption et la confusion. 
 
Si je disposé de trois mois je ferais une exégèse complète de ce livre, mais je ne dispose que de 35 minutes, donc je fais des choix ! Afin de bien me suivre, je vais traiter deux points pour répondre à ma question : 
Comment en somme nous arrivé là ? 
 
Premier point : l’état d’une civilisation sans Dieu 
 
Faire de belles phrases sur le besoin de l’homme de connaître Dieu n’a jamais guéri personne ! Aucun effort humain ne pourra jamais produire un changement moral réel dans le cœur des humains, s’il n’y a pas une prise de conscience profonde qui conduise à faire allégeance à Dieu, cette allégeance à Dieu est une action volontaire de notre part, la bible l’appelle le repentie ! 
En une centaine d’années, la société n’est pas devenue athée, elle est devenue nihiliste, (Négation totale de toute hiérarchie des valeurs). Le nihilisme est une doctrine qui date du 19° siècle qui n’admet aucune contrainte de la société sur l’individu ! 
 
Le texte du livre des juges est d’actualité : Il n’y avait point de roi en Israël, (aucune contrainte) et en conséquence chacun faisait ce qui lui semblait bon ! Nous sommes revenues à une période trouble, un temps d’angoisse et d’irrationnel ! Les individus aujourd’hui sont devenue esclave de la société de consommation, ils ont appris à se servir plutôt qu’à servir, la notion d’engagement n’est plus pris en considération dans le mariage, l’engagement est perçu comme quelque chose de temporaire, lié aux circonstances. Notre pays pratique 220 000 avortements par ans, le nombre croissant de suicides de jeunes augmente chaque année, le mal être des jeunes est traité dans des structures médicalisées, aseptisées.. 
 
On peu parler de culture de mort parce que les éléments fondamentaux de la vie sont oubliés et que les structures familiales sont peu à peu détruites. La notion de différence, de complémentarité entre l’homme et la femme disparaît également, on est dans un monde asexué et une morale asexuée, avec des figures paternelles effacées, l’homme d’aujourd’hui trouve un refuge rassurant dans une homosexualité structurante. 
 
La situation mondiale d’aujourd’hui en chiffre : 
 
-Une personne sur trois vies avec moins de trois euro par jour ! 
 
-L’OMS déclare que 70 % des enfants de 14 à 19 ans avoue avoir bu jusqu’à l’ivresse régulièrement. 
 
-La France comptabilise de plus en plus de cas de schizophrénie 50 000 ! Les structures d’accueil sont insuffisante et souvent dépassés par le phénomène, va t’on revenir aux asiles prison ? 
 
-La perversité s’étale dans les médias, crime sexuel, pédophilie, viol avec violence sur des enfants en bas âge ! 
 
Chacun vie comme bon lui semble, contrairement aux hébreux de l’époque nous avons des dirigeants, mais ils se sont discrédités, et Dieu à était discrédité par ceux qui proclame le servir ! 
 
Deuxième point : Les serviteur que Dieu suscite 
 
Le livre des juges dit 2 :16 : 
 
Dieu leur suscitait des juges, qui les délivraient des mains de ceux qui les pillaient,mais ils n’écoutaient pas même leurs juges .La Bible nous donne des détails sur la vie de ses serviteurs exemplaire qu’elle nous invite à imiter ! Les premiers disciples de Jésus-Christ suivaient eux même son exemple, ils exhortaient le peuple à la sainteté, à la vertu, à l’honneur, à l’intégrité, et à la justice ; ils associaient à leur proclamation l’exemple ! Et tout comme du temps des juges ils ne furent pas suivis par ceux qui leur a survécus. ! 
 
Question : quelle bible aurions nous aujourd’hui, si nous apprenions que l’apôtre Pierre faisait étalage d’une grande prospérité et d’un style de vie luxueux, parce qu’il s’était rendu compte que son ombre même guérissait les malades, et qu’il en avait profité pour organiser des « croisades de Miracle » pour satisfaire ses appétits charnels et sa cupidité ? 
Qu’a t’il dit au début de son ministère : Je n’ai ni argent ni or. Mais ce que j’ai, je te le donne 
 
Quel grand danger courent aujourd’hui tous ceux qui se sont laissés prendre par ces loups déguisés en brebis ! Quelle étrange pratique dans certaine églises de rendre compte de tout à un serviteur de Dieu soit disant en connexion constante avec Dieu ! Eux ne rendent compte à personne ! Il instrumentalise l’écriture pour mieux dominé et plus grave pour couvrir leur hypocrisie, leur hérésie, et leurs mauvais penchants !
 
Paul dira : Démas m’a abandonné, ayant aimé ce présent siècle ! 
 
Alexandre, ouvrier en cuivre, m’a fait souffrir beaucoup de maux ! 
 
Phygelle et Hermogène m’ont abandonné en Asie ! 
 
Nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme beaucoup le font ! 
 
 
Ce n’est pas celui qui se recommande lui-même, qui est approuvé, mais celui que le Seigneur recommande ! Il n’est pas surprenant que des ministres se déguisent en ministre de justice ! Combien de fois avez vous entendu quelqu’un derrière la chaire dire quelque chose qui n’était pas juste ? Un passage de l’écriture vous alerte et contredit l’orateur, mais vous ignoré cette alerte par crainte de l’offenser, ou d’être classé parmi les fauteurs de trouble. Je veux parler en fait de toutes les fois où vous avez sacrifié par crainte, le discernement divin, la voix du Saint-Esprit en vous ! Tout cela parce que vous aviez peur d’offenser l’orateur ! 
 
En agissant ainsi vous vous livrer à l’apathie et à la complaisance, ce silence va vous amenez progressivement à tolérer et à croire tous les messages contre lesquels le Saint-Esprit vous avez mis en garde ! 
Je ne parle pas d’erreur minime, de détails mais d’alarme qui retentit pour des problèmes majeurs : Deux exemples : votre pasteur vous présente au non de Jésus un projet de construction qui entraînera des dettes importantes !
 
Votre pasteur introduit un nouvel enseignement qu’il ne peut justifier par la bible, il vous demande votre confiance par le fait qu’il est conduit par Dieu ! Il peut pour vous convaincre, faire valoir une révélation directe, un songe, ou une vision ! 
 
Rappeler-vous bien ceci : Seule la Bible détient l’autorité suprême ! « Ta parole est la vérité ». Toute autorité qui nous est donné par Dieu ne peut être fondée que sur notre respect de la Vérité. 
 
Peu importe qui parle, qu’il soit reconnu comme apôtre, prophète, évangéliste, pasteur ou docteur, rappelez vous toujours ce que Dieu pense de lui : S’il ne parle pas selon ma parole c’est parce qu’il a aucune lumière en lui ! 
C’est à dire ? Dieu ne mettra jamais son approbation sur la moindre fausse doctrine, la moindre séduction, ni même la moindre erreur. Je vous confirme que le SAINT-ESPRIT continue à parler au cœur de tous les vrais disciples du Christ devant la multitude des erreurs sérieuses qui sont commise dans l’église. Le problème c’est qu’il se taise ce qui revient à dire qu’il éteigne l’alarme de Dieu ! 
 
Les hommes que Dieu a utilisés dans le livre des juges, ont obéi à Dieu durant toute la durée de leur vie ! Deborah la prophétesse invite Barak à prendre la défense d’Israël, elle se joint à lui, son cantique du chapitre 5 est un exemple d’humilité, Mon cœur dit elle est aux chefs d’Israël, à ceux du peuple qui furent de bonne volonté, Hachem me fit triompher des plus fort ! 
Gédéon dira à Dieu : Avec quoi, délivrerai-je Israël ? JE Suis le plus petit dans la maison de mon père ! Que dire de Sanson, qui va être mutilé des yeux, et qui va périr avec tous ses ennemis les philistins ! 
 
Conclusion 
 
Aujourd’hui, la tolérance envers ce qui est mal, l’hypocrisie, l’hérésie et les fausses doctrines se parent d’un amour sentimental qui est bien loin de l’amour selon Dieu ! Quand quelqu’un annonce publiquement la Parole de Dieu, ou diffuse publiquement des articles ou des livres, il doit accepter d’en rendre compte publiquement. Toute société humaine accepte et pratique ce principe. Pourquoi donc les responsables de l’Eglise ont-ils décidé qu’ils n’auraient de comptes à ne rendre à personne pour leurs actes et leur parole ?
 
Comment sont ils parvenus à vous faire éteindre l’alarme de Dieu dans votre cœur ? Je suis triste de voir dans les médias des critiques justifier sur certaine pratique évangélique, des mises en lumière de faits indéfendables, les dommages collatéraux sont désastreux ! Le discernement, l’appel à notre intelligence est systématiquement éteint, les conducteurs spirituels disent : Assieds-toi, tais-toi ! Je suis l’oint de Dieu, et j’ai une parole de Dieu pour toi ! 
Si nous ne les avions pas laissé faire, nous ne verrions pas autant de charlatans vendre l’évangile pour ce faire de l’argent ! Les marchants modernes du temple sont de nouveaux à l’action ! 
 
 Dans le livre des juge à chaque fois que Dieu envoyé un homme providentiel, le peuple D’Israël à changés d’attitude, ils triompher de leurs ennemis et à nouveaux la vie devenais agréable, mais à la mort de ses juges libérateurs ils retombés, il est hasardeux de croire qu’un nouveau réveil providentiel va changer le comportement du peuple chrétien. Nous avons un choix devant nous : nous taire et accepté l’église dans son état actuel ou nous levé et dénoncé cette contrefaçon de la vérité !
Ce n’est qu’à ce prix que la société pourra constater une réelle démonstration de la vérité de l’évangile de Christ. Le monde verra alors que le christ que nous servons possède la puissance de produire la sainteté, l’intégrité, l’honneur, la vertu, la justice et la vérité dans le cœur et la vie de Ses enfants. 
 
Alors la société écoutera attentivement les valeurs que contient la Bible, ces mêmes valeurs que vivent ceux qui témoignent de leur authenticité, les hommes et les femmes d’aujourd’hui vont vivre une révolution, mais quel genre de révolution ? 
La révolution des consciences, seule capable de nous conduire à faire allégeance à notre créateur par l’intermédiaire du Messie Jésus de Nazareth, à son sujet la Bible est très claire : Il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre lui et nous, Jésus de Nazareth !
 
Jean-Jacques Albors

1 commentaire

1 - jeudi 17 décembre 2015 @ 04:46 Lea a dit :

Salut, super Merci pour l' info, Explication vraiment au top

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot mybw ? :