Étude et statistique sur les maladies mentales et plus

 

 

 

Dans le cadre d'une récente étude sur la santé dans le monde, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale et l'université Harvard ont recueilli de nombreuses données et conclu que les maladies mentales 

représentaient plus de 15 % du fardeau des maladies  soit plus que les cancers  dans des économies de marché développées comme les États-Unis . On s'accorde généralement à penser que les maladies mentales ont des origines à la fois environnementales et génétiques.

L'OMS estime à 400 millions le nombre de personnes aujourd'hui atteintes de troubles mentaux ou neurologiques, voire souffrants de problèmes Psycho-sociaux, associés notamment à l'alcoolisme ou à la toxicomanie. D'après ces statistiques, la schizophrénie affecte 7% (sept pour mille) de la population adulte, pour un total de 45 millions de personnes atteintes dans le monde. Des traitements existent et peuvent être efficaces aux premiers stades de la maladie, cependant plus de 50 % des malades dans le monde ne reçoivent pas de soins appropriés. On compte chaque année 10 millions de tentatives de suicide, dont 10 % s'avèrent fatales. Sources OMS.

 

Une situation difficile en France

 

Une des spécificités de la France est la séparation de la neurologie et de la Psychiatrie, reflet d'une conception dualiste des maladies du cerveau. Cette séparation fait débat ; elle entraîne des controverses encore très vives mettant en cause parfois, de manière pertinente, les classifications de l'OMS ou les modalités de prise en charge de telle ou telle pathologie. Les débats très actuels sur la prise en charge de l'autisme en témoignent.

 

Un taux élevé de suicide

 

Les maladies neuropsychiatriques seraient responsables en France de 11 500 morts annuelles par suicide, auxquelles s'ajoute la surmortalité non suicidaire (accidentelle, consommation d'alcool, de tabac et de drogues). La France reste l'un des pays européens dans lequel la mortalité par suicide est la plus forte. Chaque année en France, un peu moins de 200 000 personnes font une tentative de suicide


Les démences


Les démences sont considérées comme une pathologie psychiatrique et neurologique et concerneraient, selon ces estimations, près de 630 000 individus. Quant aux psychoses, essentiellement représentées par la schizophrénie, elles atteindraient près de 300 000 individus en France, selon l'European Brain Council, 400 000 selon l'INSERM. Selon Marie-Odile Krebs2 les troubles psychotiques atteindraient près de 3% de la population.

 

Qu'est-ce que la neurologie et la psychiatrie ?


Au 19em siècle, la neurologie a pris une extension énorme en France. La psychiatrie existait certes, mais l'on confondait encore comme étant des maladies psychiatriques certaines maladies reconnues maintenant comme étant des maladies neurologiques comme l'épilepsie, la maladie de Parkinson qui faisaient partie des névroses.

 

Mes commentaires.

 

Freud voyait une similitude entre sa théorie de l’inconscient et la notion de possession par des entités démoniaques. Grand lecteur d’ouvrages de démonologie, n’avouait-il pas à son ami Fiess « que la théorie médiévale de la possession…. était identique à notre théorie du corps étranger et de la dissociation de la conscience » ? (Sigmund Freud, lettre du 17 mais 1897, citée par Luisa de Urtubey, Freud et le diable, PUF, 1983.)

Dans son livre « Dialectique du moi et de l’inconscient » Gallimard, 1964, Carl G Jung : Prenait encore plus au sérieux les théories spirites et les phénomènes occultes. Il reconnaissait tout haut ce que ses confrères psychanalystes n’osaient avouer, à savoir que l’inconscient est un terme fourre-tout destiné  à masquer notre ignorance de l’origine de certaines réalités psychiques, les psychanalystes ne croient pas aux esprits !…

 

Les démons sont-ils à l’origine de tous problèmes psychiques comme le pense certains pasteurs ?

 

Chez certaines personnes il y a des « souvenirs » qui sont des culpabilités liées parfois à des « secrets de famille «, qui circulent d’une génération à l’autre, par le biais de l’inconscient. Viol dans la période de l’enfance, pratiques occultes d’un membre proche de la famille et avortement forcé à L’adolescence !

Ces personnes sont d’une grande fragilité mentale et ont de grande difficulté à se construire : trouble fréquent de la personnalité, état dépressif, idée suicidaire et incapacité à gérer des situations difficiles. Elles ont besoin d’un accompagnement spirituel empreint d’amour, d’une grande écoute et certainement pas d’une séance de délivrance traumatisante !………….

 

Pourquoi l’église de nos jours est sol fertile pour les ministères de délivrance, d’exorcisme ?

 

Bien des personnes sont à la recherche d’une solution rapide et  facile pour leurs difficultés dans la vie. Aujourd’hui certaines personnes  n’ont pas la capacité d’évaluer ceux qu’ils entendent et deviennent ainsi des proies faciles pour des pseudo-thérapeutes mystiques ! Des personnes se plaignent de leur situation souvent désespérée, souvent elle attire la compassion d’autres personnes qui s’identifie. Je constate souvent que la personne ne se sent pas responsable de sa situation ; alors elle attend qu’une personne (pasteur) la délivre. C’est la tendance que je constate : Nous préférons trouver la cause en dehors de nous même que d’affronter notre propre responsabilité.

 

Revoir nos pratiques ?

 

Voilà ce que je pense : Certains ministères de délivrance font des victimes et non des vainqueur, pourquoi ? Parce qu’ils enlèvent toutes culpabilités par rapport à notre situation de pêcheurs  et nous prive de la possibilité de nous repentir, ce n’est pas de votre faute, mais celles des mauvais esprits, nous sommes donc des victimes. Jésus de Nazareth à dit : Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les menteurs, les adultères, les fornications, les blasphèmes. Réf Matthieu 15 :19 ; Il ajoutera : Ce sont ces choses-là qui souillent l’homme !

 

Jean-Jacques Albors

 

 

3 commentaires

1 - lundi 09 décembre 2013 @ 14:00 jack a dit :

Très bon article, merci. :)

2 - dimanche 11 octobre 2015 @ 03:19 Lena a dit :

Merci pour cet article, est-il possible d'ajouter le module pour s'inscrire aux commentaires ? J'aimerais pouvoir en profiter :-)

Lena

3 - mardi 22 décembre 2015 @ 23:32 Benjamin a dit :

super quel plaisir de lire ce genre d' article, je partage cette page sur mes reseaux sociaux

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot kmqlx ? :