Etude sur Joseph

 

Dans les études précédentes, nous avons étudié la personnalité des trois patriarches Abraham, Isaac et Jacob.

Nous avons vu que c'était des hommes de la même nature que nous, la bible n'occulte pas leurs erreurs et leurs défauts, en fait Dieu choisi des hommes ordinaires.
Nous allons une fois de plus voir de quelle manière Dieu éduque, forme le caractère d'un jeune homme de 17 ans dénommé Joseph.
Exceptionnellement, ma conclusion sera plus longue que d'habitude !

 

 

 

On dit que l'apparence est trompeuse mais, néanmoins elle reste une attraction dans le monde profane et aussi dans l'église, pourquoi ?
Parce que d'un point de vue humain celui qui fait profil bas à peu de chance d'être remarqué, on dira de lui qu'il est un introverti ! ................
Nous sommes demandeurs de reconnaissance, de légitimité, aussi nous avons la tentation d'agir humainement pour l'acquérir.
Pour certain, la reconnaissance est plus importante que la connaissance, la forme plus que le fond, les différents commentaires sur les blogs le démontrent.

La vie de Joseph va encore nous apprendre des choses surprenantes et remettre en question nos idées reçues sur l'épreuve, certains commentateurs disent à tort que Satan est systématiquement le responsable de nos épreuves, une conséquence de nos péchés antérieurs ou ceux de notre descendance.
Il n'est pas fait mention de Satan depuis notre étude des patriarches, mais d'erreur humaine !.......................

L'auteur de l'épître aux Hébreux a dit :

Puisque nous avons un grand souverain Sacrificateur, qui a traversé les cieux, Jésus, le fils de Dieu, retenons ferme notre profession.
Car nous n'avons pas un souverain Sacrificateur qui ne peut compatir à nos infirmités, au contraire, il a été éprouvé en toutes choses, comme nous, mais sans péché.
Allons donc avec confiance au trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans le temps convenable. (4 : 14-16)

 

Chapitre 37

Pourquoi mentionner l'âge de Joseph et pas celui de ses frères ? (verset 2)

C'est afin de déterminer le nombre de 22 années qui vont priver Jacob de la présence de son fils, tout comme lui priva son père Isaac de sa présence pendant 14 années.
L'exil loin de sa famille est quelque chose de terrible à cet âge, Jacob l'a vécu avant Joseph, et il va le revivre, mais avec davantage de cruauté, en effet Jacob croit son fils mort !

(Versets 32-34).

Jacob aime Joseph, et Benjamin ses deux derniers fils pour deux raisons :

1) Ils sont les enfants de l'amour de sa jeunesse (Rachel)
2) Ils sont les enfants de sa vieillesse.

Les dix autres enfants ont pour mère : Bilha et Zilpa, parce que Rachel était stérile,
Jacob, en témoignage de son affection, va revêtir Joseph d'une longue robe orientale de diverses couleurs, et cela va agacer ces frères !
Pourquoi ?

Parce qu'ils y voient un signe de préférence qui les exclut comme Ismaël et Esaü ?

Le verset 4 dit qu'ils haïssaient Joseph, et ne pouvaient lui parler sans aigreur. (Verset 3 : 4)

La version rabbinique dit : il ne pure se résoudre à lui parler « lé Chalom », (amicalement).

Paul écrira aux Galates que les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont les inimitiés, les querelles, les jalousies, les disputes, les divisions ... Et les choses semblables (5 : 19)

Lorsqu' on ouvre la porte de son cœur à de telle animosité, cela s'aggrave de plus en plus, car le verset 4 n'est que le préambule, mais qui aura un épilogue heureux qui confirmera une fois de plus que cette affection de Jacob pour Joseph est partagée par Dieu.

Dieu avait de grands projets pour lui, un destin extraordinaire mais avant il doit faire de lui un homme de foi semblable à ses pères, et là c'est un tout autre programme qu'une formation biblique classique tel qu'on la conçoit aujourd'hui !
Joseph est inscrit à l'école de Dieu pour y être formé et forgé, Dieu va travailler dans son cœur, Dieu va l'accompagner :

C'est une assurance merveilleuse que d'avoir Dieu avec soi dans sa vie, il y a beaucoup de personnes qui aspirent à une charge dans l'église ; il y en a qui désirent être prédicateurs de grandes assemblées. C'est beau d'avoir un tel désir, mais sommes-nous prêts, en amont, à nous laisser former par Dieu ?

La bible dit, à ceux qui aspirent au ministère, de paître le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec dévouement ; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau.

L'exercice de la prédication n'est pas l'œuvre d'une heure ; c'est l'expression d'une réalité que nous vivons, je continue d'apprendre que la prédication qui donne la vie exige beaucoup de ma personne !
A l'école biblique j'ai réalisé avec plusieurs de mes camarades que le ministère exige la vie entière, c'est un renoncement à sois, une disponibilité à l'égard de ceux qui ont besoins de soin approprié.

Le Nouveau Testament nous informe :

Que nul ne vit pour soi-même, et que nous devons consolez ceux qui sont abattus, de supporter les faibles et d'user de patience envers tous.

Toutes activités, dans l'église sont essentiellement une » diaconie », (un service), caractérisé par l'abaissement, l'oubli de soi, le renoncement au pouvoir si souvent recherché, c'est dans notre nature ! Jésus en est le modèle parfait, lui qui n'est « pas venu pour être servi, mais pour servir ».

 

Les songes de Joseph

Pour quelle raison, Joseph raconte-t-il ses songes ?


En racontant ses songes, il pense dissuader ses frères de le haïr, car tout semble croire qu'il est destiné à devenir un grand personnage.
A 17 ans, il pense qu'une fois averties, ces frères se conduiraient moins sévèrement avec lui, en leur racontant son songe Joseph recherchait avant tout leur fraternité et leur amitié.
A 17 ans on est naïf ! ...................

Il se rend compte que ses frères, à cause de leur haine ne prêtaient pas attention à ses propos, c'est pourquoi il leur dit : écoutez, je vous prie (verset 6).

Je pense que ce type de songe, s'apparente à la prophétie et non à un rêve, pourquoi ?
Un rêve à un contenu difficile à comprendre, alors que là, le deuxième songe indique avec la précision du détail les étapes de sa réalisation.



Genèse 37 : 7-9

Il leur dit : « Écoutez, je vous prie, ce songe que j'ai eu. Nous composions des gerbes dans le champ, soudain ma gerbe se dressa, elle resta debout ; et les vôtres se rangèrent à l'entour et s'inclinèrent devant la mienne. »
Ses frères lui dirent : « Quoi régnerais-tu sur nous ? Deviendrais-tu notre maître ? » Et ils le haïrent plus encore, pour ses songes et pour ses propos. Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères en disant : « J'ai fait encore un songe, où j'ai vu le soleil, la lune et onze étoiles se prosterner devant moi. »


Joseph n'apaise pas ses frères, il va au contraire les exacerber !

Pauvre Jacob, sauvé des griffes de Labanne et d'Esaü, aspirant au repos, il doit faire face à une crise qui oppose ses enfants entre eux.
Même un homme aussi fort que Jacob, habitué à surmonter tant d'épreuves dans sa vie, ne peut gérer avec calme cette situation, il voit chaque jour le contrôle lui échapper.
Nous sommes en difficulté quand on doit gérer une situation qui ne nous concerne pas directement.
Jacob à l'écoute des songes, décèle un signe du destin extraordinaire de son fils Joseph !

Les frères de Joseph le jalousèrent ; mais son père retint l'affaire. (Verset 11)

Pour Jacob, ce songe vient de Dieu et non de l'imagination de son jeune fils, donc il va s'accomplir. Ce qui agasse ses fils, lui ça le calme et l'apaise ! ............



Explication des deux songes

Premier songe

Les gerbes liées par les frères de Joseph au milieu du champ représentent leur mitswots* que chacun d'eux avait réalisé aux cours de leur vie. Mais celle qui représente Joseph qui se tint debout annonce le succès de l'épreuve de Joseph face à la fausse accusation de Potifar, et prédit son futur règne sur l'Egypte. Les gerbes qui se prosternent indiquent que Joseph sera appelé à les nourrir.
Ses frères auraient dû cesser de le haïr, car il est clair qu'on ne peut haïr celui qui devait les nourrir.

*Bonnes actions.



Deuxième songes.

Le soleil, la lune et les étoiles indiquent leur élévation spirituelle ainsi que leur pérennité, la réaction de Jacob prouve qu'il ne saisit pas le sens réel de ce songe prophétique :

Son père le reprit, et lui dit : que veut dire ce songe que tu as eu ? Faudra-t-il que nous venions, moi et ta mère et tes frères nous prosterner en terre devant toi ? (verset 10)

Ce songe est à mettre en relation directe avec l'annonce prophétique de Dieu faite à Abraham sur les 400 ans d'esclavage de sa descendance en Egypte ! ........

Pérennisation ? Et élévation spirituelle ?


La torah nous informe que Joseph va secourir sa famille en les nourrissants au moment le plus difficile (cinq ans de famine), ils vont vivre en paix ensemble dans le meilleur endroit du pays d'Egypte, en outre, les deux songes soulignent bien l'union entre frères. Ils seront toujours ensemble, rien ne les divisera même quand il s'agira de servir Joseph.
Cette division et cette haine n'auront était que momentanées.

 

Pérennisation :

Et les enfants d'Israël s'accrurent en Egypte et foisonnèrent, et se multiplièrent et devinrent très puissants ; et le pays en fut rempli.



L'élévation :

Joseph devint Premier ministre d'Egypte !



Les épreuves de Joseph (Chapitre 37 : 18-36 )



Les frères de Joseph complotèrent de le tuer et de le jeter dans une fosse, mais Ruben leur proposa un autre plan : l'abandonné dans une fosse en plein désert, celui-ci avait prévu de le secourir par la suite, malheureusement Juda un autre frère eut une autre idée : le vendre à une caravane d'Ismaélites comme esclave, ils vont le vendre pour vingt pièces d'argent.
Ruben fut mis à l'écart par ses frères, car ils ont certainement compris son intention de secourir Joseph.

A la découverte de l'absence de son frère dans la fosse Ruben panique et déchire ses vêtements et il retourna auprès de ses frères en leur disant : joseph n'est plus dans la fosse, et moi ou irai-je ? Il panique et craint le pire, l'idée même d'affronté son père le rempli de peur !
Alors ses frères lui proposent de faire croire à leur père à une mort accidentelle de leur jeune frère.
Le coupable ? Une bête féroce !

Jacob va être s'effondrer de tristesse, il dira :

Je descendrai en deuil vers mon fils au Sépulcre ! (verset 35).

Les Madianites le vendirent en Egypte à Potifhar un officier de pharaon, chef des gardes.



Première épreuve de Joseph en Egypte, (chapitre 39)



Le verset 2 nous indique que Dieu fut avec Joseph, mais le sait-il ?

Dieu ne parle pas directement à Joseph, Potiphar son maître se rend compte que Joseph son esclave à quelque chose de particulier, il trouvera grâce à ses yeux et il le traitera comme un hôte, et non comme un esclave !
Il lui fait totalement confiance, c'est le bonheur pour Joseph, mais celui-ci va subir une injustice qui va tester sa fidélité, sa confiance et sa loyauté envers son Dieu et son maître !

L'épouse de son maître lui fait des avances très claires : couche avec moi. (Verset 7).
Joseph refuse, il sera victime de ce qu'on appelle aujourd'hui un harcèlement sexuel, tous les jours, elle le tente, jusqu'à se saisir de sa tunique qu'il lui laissa entre ses mains car il s'enfuira.
Et elle va accuser injustement Joseph et il sera envoyé en prison.

Le verset 21 confirme que le Saint, béni soit –Il, se trouvait auprès de Joseph dans sa prison et Joseph va devenir une sorte d'intendant de la prison avec la confiance du commandant de la prison !



La réhabilitation de Joseph, chapitre 40.



Un échanson et un panetier offensèrent leur maître roi d'Egypte qui les firent mettre en prison là où Joseph dirige celle-ci !
Tous deux eurent un songe, chacun le sien, mais ils étaient incapables de l'interpréter. Joseph sans trop savoir pourquoi leur dis :

Les interprétations n'appartiennent-elles pas à Dieu ? Racontez-moi vos songes, je vous prie. (Verset 8)

Nous avons déjà constaté que dans des situations extrêmes, l'esprit de Dieu, » la Rouha » nous pousse à dire spontanément des paroles sans trop savoir pourquoi !
L'échanson raconte son songe et Joseph lui dit spontanément :



En voici l'interprétation (verset 12).

Nulle part, il est dit que Joseph avait une telle capacité, l'écriture dit seulement à plusieurs reprises :

Que L'Éternel était avec Joseph ! ...............

 

Aujourd'hui, je m'interroge sur le comportement de certains « serviteurs de Dieu » :

Dicte-t-il leur règle à Dieu ?
Connaissent-t-ils à l'avance les actions de Dieu ?

Joseph demande à l'échanson de se souvenir de lui lorsqu'il sortira de prison, car pour Joseph il n'y a aucun doute, il sera bientôt libre. Joseph va agir de la même façon avec le panetier avec une interprétation qui annonce la mort de celui-ci, quelle honnêteté de Joseph et quelle assurance, les épreuves l'ont mûri et la « rouha « trouve facilement le chemin de son cœur......

Hélas pour Joseph, l'échanson l'oublie totalement, il restera deux ans de plus en prison, aucune plainte, Joseph reste digne, est-ce une leçon pour lui ?
Il devait faire confiance à Dieu et non s'en remettre à l'échanson, pendant deux ans l'échanson ne va plus se souvenir de lui.

Joseph fait l'expérience de l'ingratitude humaine, l'échanson du pharaon, va l'oublier.
Et comme c'est souvent le cas, l'échanson devant l'incapacité des magiciens et de tous les sages d'Egypte d'interprété un songe du pharaon, va se souvenir de Joseph.
Joseph à la demande du pharaon, sorti de sa prison et on lui fit une toilette complète pour qu'il se rende auprès du pharaon.

Joseph est un homme humble qui précise à pharaon que c'est Dieu qui lui donne la capacité d'interpréter correctement les songes, et Joseph va encore interpréter celui de pharaon. L'écriture nous rappelle, et certains serviteurs pour l'avoir oublié sont tombaient très bas, que :

Ce n'est pas celui qui se recommande lui-même, qui est approuvé, mais celui que le Seigneur recommande (2 Cor 10 : 18 )

Au verset 38 du chapitre 41, pharaon dit à ses serviteurs : trouverions-nous un homme comme celui-ci, qui a l'esprit de Dieu ?


C'est la démonstration de l'évidence de l'action divine sur la personne de Joseph, pour pharaon, c'est clair : il sait que le Dieu de Joseph lui donne de grandes capacités, alors il approuve la recommandation du Dieu de Joseph.

 

Conclusion



Le rêve de Joseph s'est réalisé au bout de vingt-deux ans, Genèse 37 : 2 nous indiquent qu'au moment du rêve, il était âgé de dix-sept ans, le verset 46 du chapitre 41 nous informe qu'il était âgé de trente ans lorsqu'il se présenta devant pharaon.
Trente moins dix-sept font treize, à ses treize ans s'ajoutent les sept ans d'abondance et les deux ans de famine, ce qui nous fait au total vingt-deux ans.

Dans notre culture occidentale consumériste, la patience n'est pas une qualité que l'on cultive, nous mettons en avant le « tout de suite », et nous jugeons la destiner d'un homme avec trop d'empressement.
Je dis souvent que :
Celui qui est toujours pressé, le temps le pressera ; mais celui qui sait attendre, le temps travaillera pour lui.

Le livre de la Genèse nous révèle qu'il vécut 110 ans en Egypte, ce qui est remarquable, c'est sa foi dans la promesse que Dieu avait faite à Abraham concernant la terre promise précédée d'une grande délivrance, Joseph sait qu'il ne la verra pas, mais il dira aux enfants d'Israël :

Oui, le Seigneur vous visitera, et alors vous emporterez mes ossements de ce pays. (Genèse 50 : 25 ).

L'auteur de l'épitre aux Hébreux nous apprend que : la foi est une ferme attente des choses qu'on espère, et il revient également sur joseph :
Par la foi, Joseph, sur sa fin rappela la sortie des enfants d'Israël, et donna des ordres touchant ses os, (Hébreux 11 : 1 et 22).

Ce même auteur nous rappelle que c'est par la foi associer à la patience, qu'on irrite des promesses de Dieu. (Hébreux 6 : 12 ).


Si ce principe gouvernait complétement nos vies et notre ministère, combien nous serions différents, nous devrions être nus devant Dieu à qui nous rendons des comptes, ne nous y trompons pas, tous ceux que nous faisons en cachette sera un jour mis en lumière, mes frères dans le service, je vous le dis ainsi qu'à moi-même :

Il est urgent que nous ayons plus de respect pour l'autorité du Messie Jésus et une vie sainte qui est le « socle et le pilier » de tous serviteurs de Dieu ainsi que pour tous disciples, témoins de l'Évangile de vérité.

Sauf erreur de ma part, je constate une compétition très intense en ce 21 siècles, une lutte entre croyants qui se combattent les uns et les autres mais pour quel but ?


Le succès, la prospérité, la popularité et l'approbation de leurs semblables.
À celui qui bâtira la plus grande église, qui aura la plus grande et efficace organisation, et tous prétendent agir au Nom du Christ, ils donnent l'impression que les humbles et les faibles sont exclus, que c'est réservé aux riches et aux ambitieux.

Sans revenir à l'époque des patriarches marchant dans l'obéissance et la modestie, l'Apôtre Paul parle de lui et de ses collègues dans le ministère à leur époque :

Jusqu'à présent, nous souffrons la faim et la soif, et nous sommes nus ; on nous frappe au visage, et nous sommes errants çà et là ; nous nous fatiguons en travaillant de nos propres mains ; outragés, nous bénissons ; persécutez-nous-le souffrons ; calomniés, nous prions ; nous sommes jusqu'à présent comme des rebuts de tous. (1 Corinthiens 4 : 11-13 ).

Certains serviteurs d'aujourd'hui devraient s'en inspiraient, quand je prends connaissance de leurs propos sur des forums !
Cette recommandation de l'apôtre serait-elle aujourd'hui caduque ?

Mais un frère a un procès avec un autre, et cela devant les infidèles ! C'est déjà un défaut parmi vous, d'avoir des procès les uns avec les autres. Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt qu'on vous face tort ?
Pourquoi ne supportez-vous pas plutôt des dommages ? Mais c'est vous-même qui fait du tort, et vous causez du dommage, et même à vos frères ! (1 Corinthiens 6 : 6-8 )


Pour le moment, il est avantageux d'exercé un ministère en Europe, pas de persécution, de privation, d'abandon de bien personnel, plus de martyrs, plus de serviteurs vêtus de peaux de chèvre, plus de bûcher, plus de prisons, si ses choses devaient revenir, beaucoup de serviteurs capituleraient rapidement à la différence des premiers disciples du Christ, pour eux le prix en valait la peine, ils considéraient les choses de ce monde comme de la boue.

Certains sont tellement remplis d'eux-mêmes, qu'il n'y a aucune place pour le Christ qu'ils disent servir, des événements lourds de conséquence se mettent en place dans le monde, notre liberté d'expression va être réduite à une peau de chagrin, les mouvements religieux seront invitaient à modéraient leurs propos qui seront jugeaient inappropriés par le gendarme de l'état, beaucoup rentreront dans le rang.

Dans le manifeste communiste, Marx dit que toute la religion et la morale seraient abolies et que tout sera permis.


Aujourd'hui on expose sans aucune gêne le libertaire moral de nos dirigeants et cela insidieusement oriente les habitudes morales de nos enfants vers le bas, déjà l'état prend le contrôle du système éducation, en veillant à ce que les personnes s'arrêtent de penser à un âge précoce.

Pendant que nos supposaient « prophètes thaumaturges », distraient le public chrétien, des oligarques occultes œuvrent à la construction d'une civilisation factice se consacrant avec énergie à l'argent, au sexe et à la violence, le réveil va être brutal pour les croyants lambdas, quant aux serviteurs, ils se retireront de la scène, car prêché l'Évangile va être très impopulaire.

La patience, le courage et la foi des temps bibliques faits cruellement défaut aujourd'hui, on nous parle d'un paradis terrestre, d'un nouveau messianisme qui progressivement remplacera le salut spirituel, il y a ceux qui ont choisi comme les premiers chrétiens, le ciel et la vie éternelle et d'autre le monde d'ici-bas, avec une poursuite de la réussite et un refus de toutes souffrances, la pauvreté sera considérait comme une malédiction alors que Jésus disait en son temps qu'il y aurait toujours des pauvres parmi nous, jamais il en parle comme une malédiction.

La destruction de la famille a engendré une revalorisation narcissique de l'individu et un rejet de l'autre, dans les années 80 non seulement, les donneurs d'alerte étaient inexistants dans les différentes communautés chrétiennes, mais ses membres, on était eux aussi affectaient ainsi que les pasteurs, divorces, pédophilies. , adultères.

Nos enfants sont hypnotisés par l'univers électronique et le plaisir et la satisfaction instantanée, les livres, ils n'en lisent plus, ils écoutent et regardent, ceux qui décident de ce qu'il faut écouter et regarder, ils sont vulnérables, manipulables et ils ne s'en rendent pas compte.

Surtout souviens-toi de ton Créateur aux jours de ta jeunesse, avant qu'arrivent les mauvais jours et que surviennent les années dont tu diras : « Elles n'ont pas d'agrément pour moi » ; avant que s'obscurcissent le soleil et la lumière, la lune et les étoiles, et que les nuages remontent aussitôt après la pluie, (allégorie de la vieillesse). (Ecclésiaste 12 : 1 ).

L'enseignement des Evangiles n'a plus pour but de servir Dieu, mais de se servir de Dieu, c'est la tendance à la mode chez les prédicateurs actuels, le centre, c'est moi et je veux définir ce qui est bon pour moi, je veux décider de quelle manière je dirige ma vie et comment je peux en jouir au mieux.

Beaucoup proposent des séminaires sur la considération de soi, comment avoir du succès dans les affaires, ce qui est dérangeant dans ce « moi », c'est qu'on perd la notion d'engagement, on perd le discernement du bien et du mal, ce moi devient comme une passoire, « un fourre-tout », on est ouvert à tous enseignements sans « auto-défense ».
Certains l'on comprit, les Américains avant les autres, des séminaires sur le développement de la « connaissance de soi » est un véritable « business.

Joseph a eu raison de croire à l'établissement du peuple hébreu en terre promise, après la mort de Moïse, le Roi Roboam va remplacer les prêtres de la loi mosaïque par des prêtres païens qui, vont dominaient le peuple par leur seule autorité humaine !
Souvenons-nous, 1300 avant Jésus-Christ, le paganisme des peuples voisins et le veau d'or étaient le grand souci de Moïse et des prophètes, dont beaucoup ont été assassinés.

Je crois que le Messie Jésus selon sa promesse va revenir, sur ma tombe, on écrira « je t'attends » et mon âme et non mes os seront transportaient dans les lieux célestes.
Attention aujourd'hui, je discerne une foi passive, instable et vacillante qui dépend de nos sentiments, cette foi est étrangère à celle que Notre Créateur nous donne en Jésus le Messie, elle est reconnaissable par le fait qu'elle rejette toutes iniquités et tout mal et que notre cœur est totalement soumis, jusqu'à la fin de notre vie terrestre à la Seigneurie du Messie, et seule cette foi bénéficie de la grâce

Fuyez les marchands du temple, les distributeurs de coussinets, les mystiques qui ont des visions comme ceux qui regardent trop la télévision, qui entendent une voix divine qui n'est autre que leur propre voix qui crie plus fort, si le visage de Moïse resplendissait de la gloire de Dieu le leur est comme un miroir réfléchissant qui renvoie la lumière de leurs egos démesurés.

Cette étude de Joseph nous enseigne que L’avenir appartient à ceux qui auront la mémoire la plus longue.

Jean-Jacques Albors

7 commentaires

1 - dimanche 05 juillet 2015 @ 15:18 Plombier Paris 7 a dit :

Hello,

Super, merci pour l'info

2 - mercredi 26 août 2015 @ 17:27 Immobilier 100% entre particuliers a dit :

Merci d’avoir penser à vos lecteurs ! Article bien écrit

3 - samedi 05 septembre 2015 @ 01:06 ficp-credit.com a dit :

Je ne savais pas qu’il était possible d’aimer autant un article

4 - dimanche 29 novembre 2015 @ 12:01 Marie a dit :

Salut, super quel plaisir de lire ce genre d' info, Explications vraiment au top

5 - jeudi 10 décembre 2015 @ 23:57 Katherine a dit :

Hello, super quel plaisir de lire ce genre d' article, je partage cette page sur mes reseaux sociaux

6 - lundi 18 juillet 2016 @ 02:55 Simon a dit :

j'ai bien aimé l'article et sa vraimen concentré mon attention. Et je te souhaiterait sans doute vous suivre sur votre page!

7 - mercredi 23 août 2017 @ 02:31 onlinealarmclockwakeup93715.blogkoo.com a dit :

An impressive share! I have just forwarded this onto a friend who
has been conducting a little homework on this. And he actually bought
me breakfast simply because I stumbled upon it for him...

lol. So allow me to reword this.... Thank YOU for
the meal!! But yeah, thanks for spending the time to
talk about this subject here on your internet site.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot nwxn ? :